Ça y est, ça fait un bon moment que vous y pensez, vous êtes prête à vous lancer, mais vous ne savez pas trop comment vous y prendre.

Voici quelque petit conseils ; crime parfait + conseil avisé

 

Seule, pour les plus adroites et les plus courageuses

 

Han la, la vous vous dites, je commence par la pire des méthodes ? Relax…

 

Ce n’est pas facile de se couper les cheveux toute seule, surtout si vous n’avez jamais coupé de cheveux. Mais bon, des fois il nous arrive d’être impulsive et puis paf !

De toute façon quand on big chop à part à un twa ou un mini afro, je vois pas qu’elle autre coupe on peut avoir.  On a la coupe boule universelle. Mais ce n’est pas une fatalité parce qu’avec notre coupe boule, on peut avoir mille et un styles.

 

Y a des moments on se dit c’est maintenant ou jamais, on en a mare d’attendre… Et puis pourquoi attendre ?… Free your hair ! Une bonne fois pour toute. Vous pensez que j’ai un discours de propagande ? C’est une accroche en faite, parce que je vois qu’il y a pas mal de personnes en ce moment  dans mes stats qui tombent sur ce blog pour savoir comment big chopper. C’est que l’idée leur presse. Donc pour les impatientes et les impulsives, je vous mets tout ça au tout de suite.

 

Pour les personnes sages et réfléchies, je suis sûre qu’elles auront la patience d’attendre un petit peut ou de tout simplement descendre sur la page, les autres, je les sens déjà partir en diagonal en fait, donc je reprends…

 

 

Le crime parfait

 

Voici donc selon moi comment commettre le crime parfait.

 

Démoralisée par la tignasse hybride que vous avez sur la tête, l’envie de couper ces maudites longueurs vous ronge jour et nuit. Ne mentez pas, sinon pourquoi êtes-vous en train de lire cet article ?

 

Le mobil du crime vous l’avez ; elles vous ont trompées ! Jamais avec tous les soins, l’amour et l’argent que vous leur avez consacré, elles ne vous l’ont rendu. Toujours de plus en plus exigeantes, de plus en plus capricieuse, ces pestes de cheveux défrisés ont fini par vous pourrir la l’existence ! Graaaaw !!

A chaque fois que vous vous préparez à sortir, une envie malsaine de tondeuse vous ronge l’esprit, mais vous noyez vite cette idée car vous avez peur de basculer dans la folie…

 

Alors le temps passe… Mais les repousses vous pressent de plus en plus, elles s’imposent, prennent leurs petites habitudes à l’insu de l’autre texture.

Il vous est de plus en plus difficile de gérer ces deux relations en même temps. Cette petite voix tantôt sourde, tantôt criarde à l’intérieure de vous vous répète, avec de plus en plus d’insistance ces derniers temps, que devez mettre un terme à l’une de ces relations.

Entre les veilles tiges défrisées périssantes et les jeunes pousses vigoureuses qui se rebellent et tiennent tête à ces dernières, vous votre cœur s’est laissé séduire. Votre choix au fond de vous était déjà fait…

 

Vous ne pouvez plus attendre, votre cœur bat et vous mourrez d’envie de commencer cette nouvelle histoire d’amour avec Votre texture. Après tout, vous et elle, c’était écrit, vous étiez fatalement lié à vie par le destin, alors pourquoi lutter… Contre vous-même ?

 

Vous vous dirigez vers la sale de bain, aussi existé qu’une psychopathe qui s’apprête à commettre un acte sadique…  Pas de pinces, trois vieux chou-choux qui trainent feront parfaitement l’affaire vous dites-vous, ainsi que ces bons vieux ciseaux coupe-tout. Diantre ! Qu’allez-vous faire malheureuse ? Allez-vous vous rabaisser au rang de vulgaire psychopathe capillaire ? Ça ne vous rappel pas toutes les fois ou vous avez replongé dans une relation sans avenir et autodestructrice avec Dark and Lovely,  Stiff ou d’autres oiseaux dont vous avez oublié le nom ?

 

 

Cette fois il faudra agir en véritable géni du crime et préparer un plan à la Machiavello.

C’est avec attention que vous devez choisir l’arme du crime ! Si on veut faire un boulot propre, net et sans bavure, il vous faut des ciseaux de pro ; des ciseaux pour cheveux. Vous trouverez cette arme blanche assez facilement en grande surface ou dans les magasins spécialisés que vous connaissez déjà – ben oui, je vous connais, je sais que vous fréquentez parfois des magasins et des sites bizarres à la recherche cam’ capillaire - .  Attention si vous êtes têtue et voulez à tout prix impliquer vos vieux ciseaux qui ont fait la guerre dans cette affaire, je vous préviens, les fourches risqueront fort de remonter jusqu’à vous, et une fois qu’elles vous tiennent, vous connaissant la peine qui vous pendra au nez !

 

Techniquement, il vous faudrait un complice. Un complice qui vous aiderait à maintenir vos victimes durant l’opération. Mais dans un crime parfait, il n’y a jamais de complice. Vous allez donc devoir faire appel cette superbe technologie de pointe qui se présente comme un ressort en fer et qui permet à la pince crabe de s’ouvrir puis de se refermer pour maintenir fermement votre chevelure. Je dirais environs 5 pinces crabe, mais bon c’est vous qui connaissez le terrain…

 

En parlant de terrain, je vous conseille de bien lavez et démêler avant, ça sera que plus facile. Ça tombe bien que votre bon vieux peigne à large dents n’a pas de langue, il pourra techniquement pas vous balancer… Un vapo aussi ça peut servir.

 

Le moment J, séparez vos cheveux en plusieurs parties. Quand vous vous sentez prête, go. Soyez forte, soyez ferme. Des fois dans la vie, faut savoir se salir les mains… On porte ses burnes ou on les porte pas ? Si vous vous êtes déjà épilé le maillot toute seule, vous constaterez qu’avant de commencer on se pose quasiment les mêmes questions dans sa tête, à savoir si on est vraiment prête, toussa… Niaiseries, A l’attaque pas de quartier pour tout ce qui a été défrisé !!

 

Long silence durant l’acte, c’est le moment la magie de l’artistique opère…

 

Une fois le boulot fini, il va falloir vous débarrasser des cheveux qui gisent sans vie sur le sol. Après le ménage, vous allez pouvoir découvrir ou redécouvrir Vos cheveux.

 

Primo repassez ça sous l’eau, faite un soin, prenez votre temps, apprenez à les redécouvrir. Vous verrez qu’ils ont déjà changé d’aspect. Dans les mois qui suivent, ils vont encore se transformer et vous allez apprendre à mieux les connaitre, être à leur écoute, savoir ce dont ils ont besoin, ce qu’ils aiment, ce qu’ils n’aime pas…

 

Enjoy your love story ;)

 

PS : sinon y a une version alternative encore plus hardcore avec une tondeuse, je vous laisse imaginer le scenario…

 

Voici une vidéo d’une fille qui se les coupe toute seule :

http://youtu.be/96sIduJhlqI

 

Regardez ce qu’elle devient, vous pensez qu’elle regrette ?

http://www.youtube.com/user/MyBeautyKinks/videos

 

 

Le complice

 

Ben c’est comme pour le crime parfait sauf que c’est le complice qui fait le sale boulot. Mettez vous bien d’accord que vous ne lui en voudrait pas quoi qu’il arrive ! Il  va de soit que de toute façon, c’est une personne à qui vous avez confiance. Ne forcez pas quelqu’un qui n’a pas envie.

 

Vidéo big chop par un complice :

http://youtu.be/MZd_slR7QCg

 

 

Le coiffeur

 

Pas la peine d’aller chez le coiffeur top tendance, n’importe quel coiffeur saura vous faire ça. Même le petit vieux miro qui tremblote en bas – quoi que s’il tremblote vaut mieux ptete pas-. Vous lui dite juste de couper les cheveux qui ont été défrisé et c’est tout. Après pas besoin de sérum de chichi ou de tous leurs produits remplis de trucs que nos cheveux n’aiment pas, on veut juste une coupe, et zou, on rentre à la maison faire nous même son soin. Donc n’allez pas dépensez une fortune !!

 

Vidéo big cho chez le coiffeur

http://youtu.be/CwIHTBtBrro

 

Elle aussi elle regrette nada :

http://www.youtube.com/user/Nikkimae2003#p/u